Halloween à Boston

IMG-4045.JPG

En arrivant à Boston, nous avions hâte de voir comment se fêtait Halloween aux Etats-Unis. Pour l’occasion, nous nous sommes également prêté au jeu et nous avons mis nos petits costumes commandés une semaine avant sur amazon.

Pas de bol cette année, le 31 Octobre tombait un mardi, et ici le lendemain, ce n’est pas férié comme en France… Les festivités ont donc commencé le week-end précédent. Petit aperçu d’un déguisement de groupe du côté de Faneuil Hall :

IMG-5299.JPG

D’ailleurs, la fête commence très tôt dans les boutiques et supermarché, dès le début du mois de Septembre, on peut voir des citrouilles et des énormes paquets de friandises pour préparer la fête !

IMG-3543.JPG

Des maisons commencent à être décorées pour l’arrivée d’Halloween, mais aussi pour fêter l’automne. Les plus belles décorations étaient du côté de Beacon Hill et Back Bay.

 

Deux semaines auparavant, nous sommes allés à l’événement qui se déroulait du côté de Park Street, « The 4th Annual Pumpkin Float at Frog Pond ». Tout le monde pouvait participer, il fallait amener sa propre citrouille décorée et celle-ci était ensuite placée sur le lac et illuminée, avec le couché de soleil, c’était magnifique.

IMG-5143.JPG

Le 31 Octobre, nous sommes allés dans le magnifique quartier de Beacon Hill pour assister au fameux « Trick or Treat », ça donnait envie de redevenir enfant ! La majorité des entrées étaient décorées pour l’occasion, et certains ont vraiment mis les moyens pour avoir une superbe décoration ! Les rues du quartier deviennent uniquement piétonnes et tous les enfants et une majorité d’adultes est déguisée (dont nous !).  En image quelques décorations du 31 Octobre à Beacon Hill :

IMG-5492

 

IMG-5491.JPG

IMG-5405

Maintenant, place aux prochaines festivités, c’est-à-dire Thanksgiving et Noël !! Ouiiii !!

Publicités

L’obtention du numéro de sécurité sociale aux Etats-Unis pour un visa J1/J2

Social_Security_Card

C’est bon, j’ai mon permis de travail ! Je peux enfin faire une demande de numéro de sécurité sociale. En effet, pour pouvoir travailler aux Etats-Unis, il faut à la fois un permis de travail, mais également un numéro de sécurité sociale.

Concernant les formalités, je suis allée directement sur le site officiel du gouvernement qui donne toutes les informations nécessaires pour l’obtention du SSN (Social Security Number). Début du mois de Septembre 2017, les documents à fournir pour un visa J1/J2 étaient les suivants :

  • Le formulaire SS-5, de demande de numéro de sécurité sociale complété, à récupérer sur le site officiel
  • Le passeport contenant le VISA
  • Le permis de travail
  • Le formulaire I-94, à récupérer sur ce site
  • Le DS-2019

Ensuite, il faut se rendre sur place dans un des Social Security Administration proche de chez vous. Dans notre cas, pas de rendez-vous à prendre, il fallait se rendre directement sur place avec les documents demandés. L’agent administratif complète de manière informatique la demande à partir des données renseignées dans le formulaire remplies par nos soins.

Pour ma part, ce fut très rapide, il m’a uniquement demandé le formulaire complété, mon passeport et mon permis de travail. Pour M.Panda, d’autres documents étaient demandés : DS-2019 comme indiqué dans la liste, le passeport avec VISA, le formulaire complété. Dans tous les cas, il vaut mieux tout amener pour éviter de faire un aller-retour inutile. Le délai d’obtention du numéro de sécurité sociale était rapide, deux semaines environ.

Good news, j’ai trouvé un petit job une semaine après l’obtention du permis de travail. Ils m’ont demandé directement mon numéro de sécurité sociale qu’évidemment, je n’avais pas encore reçu, grosse panique… Mais heureusement, mon employeur m’a dit qu‘il était possible d’aller directement demander mon numéro de sécurité sociale à l’agence même si la carte n’était pas encore éditée.  J’y suis donc allée sans grande conviction, et super, mon numéro était déjà créé. La procédure est plutôt rapide !

Un petit séjour à Las Vegas : une liste des activités que j’ai aimées

IMG_0652

Cet été, nous avons rejoint la famille de M.Panda sur la côte Ouest qui était en plein road trip. Nous nous sommes donné rendez-vous à Las Vegas pour profiter avec eux des joies de cette ville à part des Etats-Unis.

Dans cet article, je vais vous faire une liste de ce que j’ai apprécié à Vegas :

 1/ Les casinos :

Bien évidemment, sans excès, nous avons profité des machines à sous. Les tables de jeu avec croupières, c’est pour les pros, nous n’avons pas osé… Grande amatrice de série, j’ai adoré les machines à sous avec des thèmes : The Big Bang Theory, Games of Thrones, The Walking Dead, etc..

 

Avoir les bonus dans ce type de machine, c’est plutôt amusant : il y a des mini-jeux de hasard, des courtes scènes cinématiques, des sièges avec du bon son, ça change un peu des machines à sous classiques où il faut simplement appuyer sur la touche pour miser ! Un exemple de petit bonus sur une machine Ghostbusters !

 

2/ Everything Coca-Cola : Tastes of the World  

Dans cette boutique exclusivement dédiée à la marque Coca-Cola, il est possible de goûter des boissons gazeuses de la marque des quatre coins du monde. « Tastes of the World » ou comment augmenter son taux d’insuline de façon exponentielle en 10 minutes ? C’est une activité très sympa à faire si vous êtes amateurs de boissons gazeuses, ce qui est notre cas. Moyennant 7$, on nous donne deux plateaux contenant chacun 8 boissons provenant entre autres de Chine, du Brésil, de Madagascar, ou de Corée… Nous dégustions à tour de rôle, donnant notre avis, tel le jury de Top Chef.  Ce n’était pas toujours très bon, mais nous avons fait de belles découvertes ! Ma boisson préférée, c’était le Fanta PineApple d’Espagne !

coca_cola1

Coca_cola

3/ Profiter des bons buffets de Vegas, « All you can Eat! » :

Vegas est aussi connu pour faire de très bons/grands buffets. Dimanche, nous nous sommes laissé tenter par un brunch au Bellagio, une pure merveille.

 

Le choix est impressionnant et il y en a pour tous les goûts. Il y avait même du « Congee », une sorte de soupe de riz très consommé en Asie. Cela ne donne pas envie comme ça, mais c’est très bon !

IMG_0325.JPG

Un soir, nous avons fait le buffet du Wynn, un grand choix de plats, d’entrées et de desserts. Un vrai délice et un bon plan pour les gros mangeurs ! Pour y aller, en revanche, il faut s’armer de patience, environ 45 minutes d’attente lorsque nous y étions pour 19 heures. La décoration du restaurant est superbe, un très bon cadre !

IMG_0679.JPG

Bons plans : l’application myVEGAS Slots (gratuite) est une application de jeux de machines à sous qui permet de gagner virtuellement des jetons. Ces jetons peuvent ensuite être transformés en vouchers permettant d’avoir des remises sur les buffets ou des remises sur les chambres d’hôtel !

4/ Visiter les hôtels

Euh.. ça peut sembler très bizarre oui.. Mais c’est tout à fait ça, beaucoup d’hôtels sur le Strip ont un thème : Paris, New-York, Venise…

IMG_0752.JPG

De façade ou en intérieur, ils nous plongent dans un autre univers à chaque hôtel. Les hôtels ont tous un casino au rez-de-chaussée, et parfois même une chapelle pour se marier au cas où l’envie vous prendrait.

IMG_0723.JPG

Au Venetian, on se croirait en plein Venise, il est possible de faire un tour en gondole, le plafond de la galerie marchande est recouvert d’un beau ciel bleu !

the_venitian.jpg

5/ La fontaine du Bellagio :

Devant le Bellagio, il est possible d’assister gratuitement à un magnifique spectacle en extérieur, le tout avec une belle musique, rafraîchissement garanti ! Il est immanquable si vous visitez le Strip.

paris_bellagio.jpg

Horaires du show :

Lundi – Vendredi : de 15h à 20h, un show toutes les 30 minutes – de 20h à minuit, un show toutes les 15 minutes

Samedi et Holidays : de midi à 20 h, un show toutes les 30 minutes, de 20h à minuit, un show toutes les 15 minutes

Dimanche : de 11 h à 19 h, un show toutes les 30 minutes, et de 19h à minuit, un show toutes les 15 minutes

Pour en savoir plus, allez sur le site du Bellagio.

6/ Le confort de l’hôtel à des prix abordables : 

Il est possible en semaine d’avoir accès à des chambres dans des hôtels du Strip à prix abordables, même en haute saison. Dans notre cas, le prix de la chambre en semaine était deux fois moins cher que le week-end. Cela nous a permis d’avoir une chambre super confortable avec accès à la piscine !

IMG_0412.JPG

Si vous voulez avoir une belle vue, demandez directement lors du check-in s’il est possible d’être dans les chambres des plus hauts étages, si des chambres sont libres ils peuvent vous la donner ! Nous sommes ainsi passé du 9ème étage au 33ème pour le même prix.

 

 

7/ La visite de Circus Circus :

circus circus.jpg

J’adore ce casino, Ok il fait un peu glauque, la mascotte est un clown (#PennywiseTheClown), et l’intérieur fait pas rêver. Mais… tout de même ! A l’étage il y a un mini parc d’attractions pour les enfants avec un petit manège comme dans l’hôtel New York, et des machines pour attraper les peluches. Il en faut pour tous les goûts ! L’hôtel est un peu excentré, faut vraiment y aller si vous avez le temps et si vous avez envie d’attraper des peluches … En tout cas M.Panda a traîné des pieds pour y aller les deux fois où nous sommes allés à Vegas !

8/ M&M’s store :

m&ms.jpg

La boutique ressemble beaucoup à celle de Times Square, mais avec des petits trucs spécifiques à Vegas, sympa d’y faire un petit  tour pour les amateurs de M&M’s.

En tout cas, nous avons passé un super séjour à Las Vegas. Nous en avons profité à la fin du séjour pour visiter un parc national tout près de Las Vegas en voiture : Valley of Fire. J’y consacrerai un article prochainement, car ce parc national vaut vraiment le détour ! Et vous, qu’avez-vous aimé de Las Vegas ? N’oubliez pas, « What happens in Vegas stays in vegas », ou comme l’hôtesse de l’air nous a dit en arrivant à Vegas, « What happens in Vegas goes straight to Twitter ! ».

 

 

 

 

 

New York, je t’aime

topoftherock.jpg

New York, c’est le souvenir de mon premier grand voyage avec M. Panda, c’est aussi mon premier voyage en dehors de la France et du Benelux, la première ville des Etats-Unis que j’ai visitée. New-York, apparemment, on aime ou on déteste, pour ma part, je l’aime.

Ahh New-York. Je suis totalement sous le charme de cette ville. Bizarrement, j’ai du mal à expliquer pourquoi je l’aime tant. Il y a quelques semaines, je suis retournée à New York le temps d’un week-end, je me suis dit que c’était l’occasion d’écrire un article sur cette ville que j’adore tant.

14516446_10210195417463451_6851921219479023665_n (1).jpg

Ma première visite remonte à quelques années maintenant, j’avais 19 ans.  Me voilà neuf ans plus tard, de retour à New York pour la sixième fois. Mes séjours dans la Big Apple ont été plus ou moins longs : de 2-3 jours (sur le trajet d’un Road trip) à environ deux semaines. On me demande souvent  pourquoi j’aime tant cette ville ? Je répondrais que c’est parce que je suis toujours impressionnée par la multitude de choses à découvrir à New York : à chaque voyage, qu’importe les saisons, on ne s’y ennuie jamais. Les quartiers sont si différents qu’au final il y en a toujours à découvrir.

dumbo.jpg

La première fois que j’ai mis les pieds à NYC, nous étions logés dans le quartier de Midtown à deux pas de Times square. Mes premières impressions sur place étaient les suivantes : une odeur de friture omniprésente, le bruit incessant des voitures (klaxons, sirènes des pompiers ou policiers), des vendeurs plus ou moins « clean » qui essaient à tout prix de vendre leurs CDs (It’s free but give me some tips !) et les très mauvais déguisements de Mickey, Spiderman et Dora l’exploratrice sur Times Square. Un peu comme Tidus dans la série Kimmy Schmidt.

o-UNBREAKABLE-KIMMY-SCHMIDT-facebook.jpg

Lors de ce premier voyage, nous avions fait la majorité des attractions touristiques : Times square, Broadway, Miss Liberty et Ellis Island, l’Empire State Building et des musées comme le Guggenheim, le MET, le MoMA et le Museum d’histoire naturel. Mention spéciale pour le muséum d’histoire naturel (normal pour une ancienne étudiante en bio) qui était absolument génial… Après 10 jours, nous étions complètement rincés, mais heureux d’avoir découvert toutes ces choses !

Tellement fans de cette ville, nous y sommes retournés l’année suivante (puis les années suivantes…) pour découvrir d’autres coins sympas. Voici quelques bons souvenirs de mes voyages à New York :

  • Nous avons pu découvrir avec ma soeur five pointz dans le Queens, « La Mecque du graffiti » où étaient affichés de vrais chefs d’oeuvre. Malheureusement, les oeuvres du Five pointz ont été retirées dans la nuit du 18 au 19 novembre 2013 : tous les murs ont été repeints en blanc par le propriétaire des lieux.  Une grosse perte pour le Street Art.

555276_10201700120726342_2129170435_n.jpg

999887_10201700140286831_1626441514_n.jpg

  • L’an dernier, nous avons assisté au concert de Johnny Gallagher Jr au « Joe’s Pub at the Public » près de l’université de New York. C’est l’endroit idéal pour un concert dans un cadre plutôt intimiste, l’occasion d’échanger un petit peu avec l’artiste après le concert, nous y avons passé un super moment. Pour découvrir quelques musiques de cet artiste, c’est par ici !

14492528_10210178777927473_6472202066110093094_n.jpg

La réservation en ligne se fait sur ce site.

Adresse : 425 Lafayette St, New York, NY 10003

  • Nous avons profité de la période d’Halloween pour faire un tour à Coney island où des tas de décorations plus ou moins effrayantes étaient présentes.

14469588_10210195416343423_3459725262300567083_n14446147_10210195416303422_2381241930882872793_n

Lors de la saison d’Halloween l’an dernier, il y avait en plus des expositions un peu glauques d’artistes de NYC.

14469520_10210195415343398_5875983346814290588_n (1).jpg

Pendant la période d’Halloween, on en a profité pour goûter aux jolies gourmandises :

14440809_10210178778647491_8360350982552204054_n

  • Un été, nous sommes allés à Governors Island, accessible en ferry via Manhattan et Brooklyn et ouvert uniquement durant les beaux jours. Beaucoup d’événements sont organisés le week-end. Lors de notre visite, nous étions tombées sur un événement, le « Jazz Age Lawn Party », un festival qui a lieu tous les ans, et où des tas de visiteurs sont habillés pour l’occasion.

522416_10201692675900226_540580819_n.jpg

Pour en savoir plus, le lien du site du Governors Island.

Au moment où nous y étions, il y avait également une fête foraine « old school », avec un stand de rafraîchissements tenu par des Français !

1173749_10201692429414064_1866433696_n.jpg

  • Le Roosevelt Island Tramway : Il ne faut pas avoir le vertige pour faire ce téléphérique qui relie Manhattan à Roosevelt Island, une île du Queens. Il passe au dessus de l’East River et permet d’avoir une superbe vue en hauteur de Manhattan.

11081020_10205909916208598_2965677882487764601_n.jpg

11081415_10205909927528881_8710926983216238760_n.jpg

L’île fait seulement 3,2 kilomètres de long, et 240 mètres de large. Elle se visite assez rapidement et présente quelques lieux insolites.

Sur la photo ci-dessous, on peut voir « The Smallpox Hospital », un hôpital abandonné ouvert en 1856 et fermé une centaine d’année plus tard. Je ne m’y baladerais pas de nuit…

10632727_10205909919208673_8555094943247508516_n.jpg

Contrairement à Manhattan, Roosevelt Island est un endroit hyper calme. Sur la photo ci-dessous, on peut voir le Blackwell Island Lighthouse appelé également le Roosevelt Island Lighthouse.

Une légende (parmi d’autres) raconte qu’un patient de l’asile de Roosevelt Island a construit un fort à l’emplacement actuel du phare, pour se défendre de l’invasion britannique. Lorsque la construction du phare fut planifiée, la légende raconte que le patient lui-même démolit le fort puis il construisit le Roosevelt Island Lighthouse. Le patient aurait ensuite laissé l’inscription suivante (qui n’est plus visible aujourd’hui) :

« This is the work
Was done by
John McCarthy
Who built the Light
House from the bottom to the
Top All ye who do pass by may
Pray for his soul when he dies. »

le phare.jpg

  • La parade pour la Saint Patrick : le 17 Mars de chaque année se déroule le grand défilé le jour de la Saint Patrick, beaucoup de New-Yorkais vont au travail avec une petite touche de vert sur eux (chemise, cravate…), c’est vraiment drôle à voir !

1507561_10205910027411378_5436493552942795714_n

10857247_10205909592880515_2855146497755290204_o.jpg

  • Il est également possible d’assister à une émission TV gratuitement à NY. Nous avons assisté à l’émission « The View » de la chaîne ABC, présenté il y a encore quelques temps par des animatrices dont Whoopi Goldberg. C’était incroyable de voir l’actrice face à nous. L’ambiance est bon enfant et c’est l’occasion de passer un bon moment et de voir comment est tourné une émission télé.

11050168_10205909647001868_8371399643332713984_o.jpg

Voilà, vous l’aurez compris, New York est l’une de mes villes favorites. NY Addict moi ? Je pense, oui ! Et vous ? Qu’avez-vous préféré à New York ?

Pour vous abonner à ce blog, vous pouvez inscrire votre adresse mail à droite ! ->

Un superbe forum pour échanger des tas d’informations sur New-York avec des passionnés, c’est par ici !

Un week-end dans les White Mountains

IMG_8489

La semaine dernière, nous avons profité de la visite de ma soeur pour se faire un week-end dans un chalet près des White Mountains dans le New Hampshire.

Comme souvent, on s’y est pris à la dernière minute pour réserver le logement. C’était l’occasion de prendre un chalet au milieu de la forêt, profiter d’un barbecue, griller des marshmallows à la pénombre, et profiter de l’air frais des montagnes. Sur Airbnb, nous avons trouvé un superbe chalet (ou « Cabin » comme on dit ici) dans une ville du Vermont, Danville, limitrophe au New Hampshire.

Capture.JPG

Vendredi soir, nous sommes allés dans une agence de location pour récupérer une petite berline pour notre périple. Les voitures étant quasiment toutes automatiques ici, la prise en main était très rapide, donc no stress ! Après un petit détour chez Costco pour récupérer de quoi faire un bon barbecue, on programme le GPS, on choisit une bonne station radio, et c’est parti pour 2h30 de route, (plutôt 3 heures avec les bouchons à la sortie de Boston) direction le Vermont !

IMG_8132.JPG

En arrivant à Danville, plus de réseau téléphonique, plus de données cellulaires donc impossible de suivre Google Maps. Nous arrivons à peu près à nous diriger jusqu’à destination. En arrivant sur la route du chalet, on tourne à gauche… il n’y a plus que des arbres et une route de terre, il fait nuit noire. Dans la voiture, on pense tous au jeu « Until Dawn » sans se le dire (au début) pour éviter de se faire peur…

Nous nous enfonçons peu à peu dans le chemin de terre, et découvrons le beau chalet où les lumières étaient gentiment laissées allumées pour nous accueillir. C’était la première fois que nous logions dans un chalet, et celui-là était encore mieux que l’on espérait : Le chalet était plein de charme, une petite odeur de bois parfume les lieux, de beaux tableaux peints par la maman de la propriétaire et une petite bouteille de sirop d’érable du Vermont nous est offert par la propriétaire.

Le lendemain matin, on se lève aux aurores et prenons le petit déjeuner sur le porche. Le chalet est en hauteur et n’est entouré que de forêt, on a pu voir une biche nous observer au loin, façon « Life is Strange ».

Cette journée était orageuse, une journée idéale pour rester au calme et entendre de l’intérieur les trombes d’eau. On a pu profiter des quelques accalmies pour des activités en plein air.

IMG_8271

Du porche, nous avions une vue sur le Mount Lafayette et le Cannon Mountain, un vrai plaisir.

IMG_8405
La vue du porche

Le lendemain, au revoir la pluie, on se rend alors dans les White Mountains. C’est une chaîne de Montagne qui se trouve majoritairement dans le New Hampshire mais aussi dans le Maine et le Québec.

IMG_8435
Sur la route, entre le Vermont et le New Hampshire

En entrant dans l’état du New Hampshire, on découvre que la devise de cet état est « Live Free or Die« , original !

IMG_8442
La devise du New Hampshire

Première destination : Flume Gorge dans le Franconia Notch State Park

IMG_8979.JPG
Le Flume Gorge

Le Flume Gorge se situe à la base du Mount Liberty. L’entrée dans ce parc coûte 16$ par personne et la distance de marche est d’environ 2 miles (3,2 km). On y découvre de belles cascades, une vue sur les montagnes, et de la belle végétation. Ces paysages m’ont un peu rappelés le Canada, plus précisément le Canyon Saint-Anne.

Sur le chemin, nous avons rencontré un Québecois qui vit ici avec sa femme américaine depuis 40 ans maintenant, il est venu vers nous car il avait entendu une « intonation française », il nous racontait qu’il était venu une fois dans le Franconia Notch State Park et qu’il ne se souvenait plus du tout de l’endroit. Ca fait toujours plaisir de rencontrer des francophones !

Deuxième arrêt : The Basin

IMG_8519

C’est un endroit superbe pour une balade dans la nature, l’entrée est libre et gratuite. Le long du chemin, on peut y voir des cascades, et une eau transparente… C’est idéal pour une promenade tranquille, au calme, pour une pause déjeuner.

Dernier arrêt : West RattleSnake Mountain à Holderness 

IMG_9074

C’est un trail plutôt simple, mais tout de même pentue pour atteindre le sommet et avoir une vue magnifique sur le Squam Lake. Le trail est de 3.1 miles (5km). Le gps nous a mal orienté et amené dans un camping, nous sommes donc sortis du camping et avons avancé sur la route 113 de Holderness pour trouver tout proche un parking gratuit où débute le trail.

En conclusion, un superbe week-end à faire tout proche de Boston !

Retour en France avec un visa J1/J2 : entre joies et galères

20160806_213721

Le week-end dernier, nous sommes rentrés en France pour un séjour express de deux jours pour le mariage de ma soeur. Nous pensions que le plus dur serait de tenir toute la soirée, malheureusement, on sait tous très bien que les charmes d’un week-end résident en partie par les imprévus. Pour le coup, ces imprévus on aurait pu s’en passer. Voici le récit d’un week-end mémorable.

Vendredi soir, il est temps de prendre notre avion direction Paris CDG avec une petite escale à Dublin. Notre arrivée était prévue à 14:00 à l’aéroport, un peu juste pour la cérémonie qui se déroule à la mairie à 15:30, mais, large pour la cérémonie à l’église à 16:30 : le temps de récupérer la valise, de se refaire une beauté et d’effacer les 10 heures de vol… J’avais déjà fait le plus gros à Dublin, par contre M.Panda avait laissé son beau costume dans la valise, il allait se changer à CDG.

Samedi 14:00 atterrissage à Paris CDG :  Bien disciplinés, nous attendons nos valises devant le fameux tapis qui fait stresser nombre de voyageurs. Sur le ton de la rigolade, je lance à M. Panda « Imagine, ils ont perdu nos valises ha ha… ». Le genre de chose qui n’arrive jamais au bon moment, faut le dire… Pas de bol, après avoir attendu et scruté toutes les valises pendant une demi-heure (il est maintenant 15h), il faut se rendre à l’évidence, les valises sont perdues… Nous allons voir un agent au comptoir pour faire une réclamation… celui-ci nous répond « Je ne sais pas où est votre valise, elle n’a pas été scannée et je ne peux pas vous dire où elle se trouve actuellement… ». Bon, pas de temps à perdre inutilement, nous complétons le dossier de déclaration de perte de bagages et nous allons au plus vite à l’église (oui, la mairie c’était complètement fichue!). M. Panda s’est donc retrouvé en jean, basket, polo pour le mariage, c’est « The American Style »…

Le mariage était super, les mariés resplendissants et c’était une joie de retrouver toute la famille de M. Panda et moi.

Lundi, 4:00 du matin. Il est temps de partir de chez mes parents pour prendre l’avion du retour pour Boston. J’ai profité de notre petite excursion pour demander à une de mes soeurs de me prendre quelques produits français de grande nécessité (C’est ironique…!) : pas de bouteille de grand cru ou de foie gras, on amène dans nos valises des Kinder délices, des petits princes, des petits écoliers et du shampooing et soin Elsève… Des produits parfois difficiles à trouver ici… Difficile de perdre ses petites habitudes ! Nous avons rangé le tout dans des valises que j’ai emprunté à mes parents.

IMG_6191.JPG

Pour revenir aux Etats-Unis avec un visa J1 ou J2, il faut absolument avoir avec soi, le DS-2019, un document hyper important pour passer la frontière américaine. Nous avons bien pensé à le prendre avec nous. Le hic, c’est que certaines compagnies aériennes, dont Air France apparemment, ont encore quelques lacunes concernant les types de voyageurs différents de « touristes » ou « résidents US ». J’ai réussi à avoir mes deux cartes d’embarquement (nous avions un vol avec escale pour le retour également), mais M. Panda s’est retrouvé avec une carte d’embarquement uniquement pour Dublin, il n’était pas sûr d’avoir de sièges pour le vol Dublin-Boston… L’agent au comptoir nous a dit : « C’est trop pointilleux pour mes connaissances… », un deuxième agent a tenté de nous aider en vain, son responsable lui a dit qu’il fallait qu’on voit directement sur place à Dublin (en gros je refile la patate chaude)… nous avons dû courir pour avoir l’avion, nous l’avons eu de justesse ! Mais tout ça n’est pas terminé…

IMG_6270

Arrivés à Dublin, le mec de la sécurité n’a pas voulu nous laissé passer car M. Panda n’avait pas de carte d’embarquement pour le deuxième vol. Nous avons dû ressortir de la zone sécurisée d’embarquement pour aller au comptoir de la compagnie aérienne situé dans un autre terminal, sachant que l’embarquement démarrait dans moins d’une heure, c’était très très short. Beaucoup plus réactif, l’agent nous a donné la carte d’embarquement et nous a dit  de foncer pour ne pas rater l’avion, « Straight away ! ». Nous avons dû passer deux contrôles, le premier commun à tous les voyageurs, et un second appelé « Customers Services » pour les voyageurs allant aux USA, c’est un contrôle renforcé des bagages avec des contrôles aléatoires. Comme pour le vol précédent, nous avons eu notre vol de justesse. Mais on l’a eu !

IMG_6448.JPG

Dernière mésaventure avant le « Home sweet Home », même schéma qu’à CDG, on attend nos valises à l’arrivée. Et devinez quoi ? Nous n’en récupérons qu’une sur les deux ! Une catastrophe ce voyage ! L’agent au comptoir des réclamations (On commence à tous les connaître), nous dit qu’à CDG, notre valise est allée sur la compagnie Lufthansa en direction de Munich au lieu de Dublin. On a tous les deux eu un rire nerveux tellement c’était improbable.

Enfin bon… On en rigolera dans quelques années de cette mésaventure.

On se dit que pour le prochain retour, on privilégiera les vols directs (si les tarifs sont accessibles) pour éviter les problèmes d’édition des cartes d’embarquement pour des voyageurs avec des visas comme le nôtre, mais aussi pour éviter les égarements de bagages… Quoique… je dis ça, mais un collègue de M.Panda a perdu ses valises dans un vol direct Paris-Boston. La moralité : juste prendre beaucoup d’avance pour ne pas rater son vol !

 

 

 

 

Des petites choses du quotidien qui nous rappellent que nous sommes aux Etats-Unis

IMG_5476

Il y a des jours comme ça, où l’on en oublierait presque que nous ne sommes pas en France. Eh oui, on a déménagé d’un pays occidental à un autre. Bien sûr la langue est différente, mais à certains moments, on en oublierait presque que nous sommes aux states ! Heureusement, des petites choses du quotidien nous rappelle que nous sommes aux Etats-Unis, du moins à Boston. Voici quelques exemples !

1/ Ici , pour payer le stationnement, nombreux parcmètres acceptent uniquement des quarters (pièces de 25 cents). Pas de carte bleue, de paiement sans contact pour stationner sa voiture ! Ca donne un côté old school bien sympa, même si ça n’est pas pratique !

2/ Dans notre logement, nous avons un coin lave-linge et sèche-linge commun à la résidence et qui est au sous-sol. C’est très courant ici et c’est pas dérangeant car ça laisse de l’espace dans l’appart ! Dans notre résidence c’est relativement bien entretenu, donc c’est tout bénéf’! On se croirait dans un épisode de « The Big Bang Theory ». M.Panda ça serait plutôt Sheldon, « Aujourd’hui c’est jeudi, le jour de la lessive ! » et moi Penny à y aller en pyjama !

Comme pour les parcmètres, on peut uniquement payer en quarters (pièces de 25 cents)! Nous sommes donc souvent amenés à faire un tour à Bank of America afin d’échanger des billets contre des rouleaux de quarters ! Original, mais classique ici ! Maintenant, lorsque l’on me rend des quarters en caisse, je suis contente ! Il m’en faut peu !

20170624_110338.jpg

3/ Des « Drive Thru » pour tout et n’importe quoi. En France, je connais les « Drive » pour les Fast-food genre Mcdo, KFC… mais ici, il y en a pour tout les goûts. Dans un de mes voyages précédent, à Miami, j’avais vu qu’il y avait des starbucks en « Drive » aussi, ça m’avait étonné mais pourquoi pas.. Mais là, j’ai découvert récemment qu’il existait des guichets de banque en drive !!

20170617_191941.jpg

4/ Les étalages des supermarchés ici sont tout le temps impeccables : dans tous les rayons les produits sont bien alignés, aucun espace, les étalages sont toujours remplies. Ca doit être une technique de vente bien rodée pour donner l’envie de consommer… et ça marche !

IMG_3467.JPG

5/ Des drapeaux américains apposés à tous les coins de rue sans occasion particulière. Devant les maisons, aux fenêtres, dans les boutiques à la caisse … L’esprit patriotique est assez impressionnant !

6/ Les prix affichés hors taxes, qui rendent toutes tes courses angoissantes car ça t’empêche de préparer ta monnaie en avance ! Au restaurant en plus il faut compter les tips ! J’ai décidé de prendre une application pour nous faciliter la vie : « Tip calculator », il existe des tas d’appli de ce type et c’est bien pratique. En gros sur le prix affiché, il faut ajouter une taxe qui varie selon les états et y ajouter environ 18% à 20% de tips.

7/ L’employé posté en bout de caisse qui range les courses pour toi. Tu sais jamais trop si tu dois ranger ou pas au final. Ca me fait penser aux films « Les évadés », quand Morgan Freeman sort de prison et trouve ce job. Bon c’est pas le top des exemples, mais c’est le premier film où je voyais que ça se passait comme ça aux US.

freeman.png

8/ Les douches. La plupart des douches ici n’utilise pas le même système qu’en France : généralement un pommeau de douche, un flexible… Ici, c’est souvent un pommeau fixée au mur. Bon mon exemple en photo, c’est dans IT de Stephen King ! Pas trop pratique si on a l’habitude de déplacer le jet.

IMG_6078

Au fur et à mesure du temps, d’autres us et coutumes vont nous interloquer en tant que Frenchies, j’écrirais sûrement un autre article à ce sujet dans quelques mois… 🙂