Visite de Salem : Retour sur la chasse aux sorcières de 1692

IMG_4842

Tout commence un hiver de 1692 quand la fille et la nièce du révérend Samuel Parris commencèrent à avoir des comportements douteux : malaises, convulsions, état de transe… Après plusieurs consultations sans diagnostic, un médecin conclut qu’elles étaient possédées par Satan.

C’est alors que débuta la chasse aux sorcières… Les deux filles du révérend accusèrent Tituba, l’esclave de la famille, amenée des Caraïbes par Samuel Parris. Elles accusèrent également deux autres femmes détestées de la communauté. Celles-ci furent amenées au tribunal et jugées coupables de sorcellerie.

Le grand Procès s’ouvrit le 2 juin 1692. Pensant pouvoir rester en vie, les accusés avouèrent un à un avoir un lien avec Satan. Le 10 juin fut marqué par la mort de la première victime : Bridget Bishop, arrêtée le 19 avril, elle fut amenée sur la crête de Gallows Hill pour y être pendue.

IMG_4858.JPG

Georges Cory (80 ans) quant à lui, refusa de plaider coupable et refusa également le procès. Il fut alors condamné à une peine nommée « peine dure et forte » : On l’étendit sur le sol et posa des pierres de plus en plus lourdes sur son corps, il mourut par écrasement 3 jours plus tard…

IMG_4862

C’est en octobre 1692 que la chasse aux sorcières se termina, les accusés encore en vie furent peu à peu libérés et les jurés déclarèrent par la suite leurs regrets quant à la légèreté des jugements. Ils s’excusèrent auprès des familles des victimes et admirent la mort d’innocents. Un mémorial a été créé en leur mémoire : Salem Witch Trials Memorial.

Et que reste-t-il aujourd’hui de cette époque sombre de l’Amérique coloniale puritaine ?

En réalité il n’en reste plus grand chose. Et heureusement…

Nous sommes arrivés dans la ville de Salem grâce aux commuter rails (un genre de TER français), il y a 30 min de train à partir de la station North Station de Boston, c’est très accessible.

En arrivant, nous avons démarré par la visite d’un quartier historique de Salem : Chestnut Street district. Ce quartier a été ajouté au National Register of Historic Places listings in Salem, Massachusetts. Les maisons ont un style architectural de style « Federal » (1780-1830).

Sur Essex Street, on peut voir The Ropes Mansion, une maison de type coloniale avec un jardin magnifique.

Tout à côté, il y a la fameuse « Witch House« . Contrairement à son nom, la maison n’appartenait pas à une sorcière, mais au juge du « Salem Witch Trials ». C’est la seule bâtisse encore présente aujourd’hui ayant un lien avec la chasse aux sorcières de 1892.

IMG_4800

Nous avons ensuite fait une visite du « Count Orlok’s Nightmare Gallery ». Un musée où sont présentés des personnages emblématiques de films d’horreur : le clown « ça », la petite de l’exorciste (trop réaliste…), Dracula, Jason,  Mr Boogie le croque-mitaine du film Sinister et pleins d’autres… Un must à faire à mon avis, les personnages sont très réalistes, il y a pas mal d’informations intéressantes et d’anecdotes à lire sur les films et les personnages.

ca
ça, le clown

Salem, c’est également un des ports maritimes les plus actifs du 18ème siècle, on y trouve « The Custom House », qui abritait le bureau de service des douanes qui collectaient des millions de dollars sur les cargos entrants.

IMG_4878
The Custom House

IMG_4985.JPG

En se baladant dans les rues de Salem, nous avons pu profiter du folklore de la ville, des boutiques de sorcelleries, des boutiques de farces et attrapes, c’était plutôt sympa :

IMG_4839
Boutique de sorcelleries sur Essex Street, Salem
IMG_4840
A la recherche d’un philtre…

Salem, c’est aussi la source d’inspiration de romans, de films et de séries

  • Charmed : les premières sorcières de la lignée Halliwell portent le nom de Warren. C’est une référence à Mary Warren, accusée de sorcellerie
  • Ma sorcière bien aimée : certains épisodes se déroulent à Salem, on peut même voir une statue de Samantha, l’héroine de la série

IMG_4843 (1).JPG

  • American Horror Story : la saison 3 de la série raconte l’histoire des sorcières de Salem
  • Les animaux fantastiques : Chez les Moldus, la secte des Fidèles de Salem sévit à NY, traquant les sorciers et sorcières pour les exterminer.  C’est Mary Lou Bellebosse qui dirige la « Ligue des Fidèles de Salem ».

et cette ville a inspiré bien d’autres films et romans…

12 commentaires

  1. merci pour cet article
    Nous partons a Salem fin octobre, donc c’est très interessant d’avoir des conseils
    Combien de jours êtes vous resté a Salem

    J'aime

    1. Hello Aline,
      Nous sommes restés une journée, et c’était suffisant ! La ville n’est pas très grande et se parcourt aisément à pied. Nous avons fait l’aller-retour Boston-Salem dans la journée et ça se fait très bien, c’est environ une heure en transport en commun !
      Comme vous y allez fin Octobre, il y aura les déco d’Halloween ça va être top ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s